Les 10 erreurs à ne pas commettre quand nous avons un poisson rouge

Maison / Déco

Comment bien s’occuper de son poisson rouge

Dans cet article, nous allons évoquer les 10 erreurs les plus fréquents que nous commettons quand nous avons un poisson rouge.

La première erreur souvent commise est l’achat d’un bocal pour poisson rouge. En effet, un poisson rouge va devenir vite assez grand, jusqu’à atteindre 30 cm une fois adulte. Il est donc évident qu’un bocal est beaucoup trop petit pour maintenir un poisson rouge. De plus, il n’y a pas de système de filtration et la forme est inadaptée pour le poisson. Optez donc plutôt pour un aquarium d’une soixantaine de litres avec une filtration.

La deuxième erreur est de trop nourrir son poisson. Nous avons toujours peur de ne pas assez nourrir notre poisson rouge et c’est une erreur très fréquente. Au contraire, plus vous allez lui donner à manger, moins ça va être bon pour sa santé. Déjà, une bonne partie de la nourriture que vous donnerez va aller se poser au fond de l’aquarium et faire des déchets inutilement pour polluer l’eau. De plus, il faut les nourrir plusieurs fois par jour, de 2 à 3 fois par jour, en petites quantités car leur système digestif est taillé pour des petites quantités fréquentes et pas de gros repas.

La troisième erreur est de mettre trop de poissons dans un seul aquarium. La surpopulation est une erreur fréquente chez les débutants parce que nous nous imaginons que le poisson va s’ennuyer. Nous avons alors tendance à lui prendre un copain, deux copains voire trois copains et plus… et nous nous retrouvons après avec beaucoup de poissons dans un petit volume. Un aquarium en surpopulation, c’est ce qui cause très souvent la mort des poissons rouges. Nous nous demandons pourquoi certains meurent, c’est tout simplement parce qu’il y a une sélection naturelle qui se fait.

L’eau étant très polluée à cause de la trop grande charge de pollution due aux déjections des poissons, les plus faibles vont partir en premier. Retenez toujours 30 à 50 litres d’eau pour un poisson rouge. Donc si vous avez un aquarium, par exemple de 60 litres, deux poissons rouges maximum suffiront.

La quatrième erreur est de ne pas avoir de filtre ou avoir un filtre trop petit.

Une filtration dans un aquarium est absolument indispensable. Il faut donc impérativement avoir un filtre de bonne taille, préférer les filtres externes qui sont plus puissants et beaucoup plus pratiques d’entretien. Vous aurez ainsi une eau parfaitement stable pour vos poissons rouges.

La cinquième erreur est de ne pas cibler son aquarium cycle et son aquarium, c’est-à-dire lancer le cycle de l’azote de l’aquarium. Il s’agit du cycle biologique de votre aquarium : le cheminement des déchets. Ce cycle est très important car il permet aux poissons de ne pas nager perpétuellement dans leurs déjections.

L’erreur numéro six est de ne pas changer l’eau assez régulièrement ou irrégulièrement. Vous devez changer un peu l’eau de votre aquarium chaque semaine, un tiers environ du volume de votre aquarium. Par exemple, si vous avez un aquarium d’une centaine de litres, et bien vous changez à peu près 30 litres chaque semaine, invariablement. Les changements irréguliers sont une mauvaise chose pour votre aquarium, mais surtout pour vos poissons. Il faut donc changer l’eau petit à petit chaque semaine, un petit peu et pas changer par exemple 80 % de votre eau, parce que vous trouvez qu’elle sent mauvais. Si elle sent mauvais ou qu’elle a une coloration anormale chaque semaine, c’est que vous avez un filtre trop petit ou que vous avez trop de poissons.

L’erreur numéro huit est de trop nettoyer votre filtre.

Le filtre d’un aquarium ne doit pas briller comme un sou neuf chaque semaine. Les masses de filtration doivent simplement être rincer rapidement à l’eau tiède puis remis dans le filtre. Il ne faut donc jamais nettoyer votre filtre, votre aquarium de fond en comble. Autrement, les bonnes bactéries qui se trouvent dans votre filtre et qui jouent le rôle biologique de votre aquarium vont être détruites si vous nettoyez trop votre filtre. Evitez donc de nettoyer votre filtre à fond.

La neuvième erreur à ne surtout pas commettre est de ne pas effectuer de quarantaine pour les nouveaux poissons. Il est assez fréquent qu’on voie un drame se produire à l’arrivée d’un nouveau poisson ou une semaine ou deux après. La raison en est que souvent, on ne fait pas de quarantaine à ce nouveau poisson qui peut être porteur d’une maladie qui va se déclarer une semaine après son arrivée et donc contaminer les autres poissons. Pour faire une quarantaine, un nouveau poisson que vous venez d’acquérir, il suffit de le placer dans un petit bac, juste à côté de l’aquarium principal, de prendre du désinfectant général spécial pour poisson, d’en mettre quelques gouttes dans l’eau afin de débarrasser les éventuels germes qui seraient présents. Patientez ensuite une semaine puis, une fois que votre poisson a l’air sain et n’a pas développé de maladie, vous pouvez l’ajouter au bac principal.

Enfin, la dernière erreur est de ne pas avoir de vraies plantes. Évidemment, utiliser des plantes en plastique, ça a des avantages puisqu’il n’y a pas d’entretien et il n’y a pas d’engrais. Vous n’avez pas à vous en occuper plus que ça. Vous pouvez facilement les nettoyer. Le seul désavantage qu’il va y avoir, c’est que ces plantes en plastique ne servent strictement à rien pour l’équilibre biologique de l’aquarium alors que les vraies plantes vont aider l’eau à avoir plus d’oxygène et à absorber le CO2 rejeté par vos poissons et vont également aider le filtre dans son rôle de nettoyage de l’aquarium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.