Les causes et les douleurs psychosomatiques : que faut-il savoir 

Santé

Il existe de plus en plus de personnes qui souffrent des maladies psychosomatiques. Dans leur grande majorité, ces personnes ressentent, du fait des effets biochimiques et physiologiques de la maladie, des douleurs atroces. Les origines des maladies psychosomatiques sont généralement psychologiques.

Les causes des maladies psychosomatiques

Les maladies psychosomatiques sont fondamentalement causées par des situations d’anxiété ou de stress. Certaines personnes ont pu souffrir de troubles digestifs, d’eczéma ou de toute autre maladie des suites d’une séparation amoureuse, un deuil, etc. D’aucuns eurent leurs premières crises d’ulcère de l’estomac après un accès de colère inhabituel et excessif.

En réalité, dans le cas des personnes vivant des situations de stress, il est noté une modification de l’équilibre hormonal de leurs corps. Idem pour leur intégrité immunitaire et leur équilibre nerveux.

Par ailleurs, il existe des personnes qui présentent des états physiologiques (surmenage, agressivité, hyperactivité, etc.) les prédisposant à souffrir des maladies psychosomatiques. Cela étant, pour connaître l’origine du mal dont vous souffrez, vous devez vous faire consulter, par exemple, par un psychosomaticien paris. Son diagnostic complet (radiologie et biologie) facilitera la mise en place du protocole de traitement le plus approprié pour obtenir une rémission du mal.

Les douleurs psychosomatiques

Les douleurs psychosomatiques répertoriées à ce jour varient d’une personne à une autre. Ainsi, pendant que chez certaines personnes, les douleurs se font ressentir à travers des maux d’estomac, les maux du colon ou de l’intestin, il est question chez d’autres de maux de dos (trapèzes, cervicales, dos, etc.). Par ailleurs, la survenance de migraine ou de maux de tête est monnaie courante chez les personnes souffrant de douleurs psychosomatiques.

Toutefois, dans l’un ou l’autre des cas, les spécialistes de la question relèvent des signes communs tels que les tensions faciales, les tensions ligamentaires et musculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.