Trouver un spécialiste de la faillite : comment faire ?

City break

Le dépôt de bilan est toujours un moment délicat dans la vie d’une entreprise. Cette décision lourde de conséquences implique de nombreux enjeux financiers, juridiques et humains. 

Pour naviguer au mieux dans cette période trouble, vous aurez besoin d’un allié de taille : un avocat spécialisé en droit des faillites. Mais comment dénicher ce précieux conseiller qui saura défendre au mieux vos intérêts ?

Recherchez un avocat expérimenté en faillite d’entreprise

Le droit des faillites d’entreprises se distingue par sa complexité. Contrairement à une faillite personnelle, elle fait intervenir de multiples parties prenantes. Votre avocat devra donc posséder une solide expertise dans ce domaine spécifique pour vous épauler efficacement.  

Pour trouver un spécialiste en faillite commerciale à Saint-Eustache par exemple, fiez-vous en premier lieu à son parcours. Combien de dossiers de faillites d’entreprises a-t-il déjà traités avec succès ? Depuis combien d’années exerce-t-il dans cette spécialité ? N’hésitez pas à lui poser ces questions directement lors d’un premier rendez-vous.

Son expérience ne constitue toutefois pas le seul critère de choix. Le facteur économique entre également en ligne de compte. La procédure de faillite engendre des frais conséquents. Il vous faut donc sélectionner un professionnel aux tarifs en adéquation avec votre budget. La plupart des cabinets proposent des consultations préliminaires gratuites. Profitez-en pour obtenir une estimation des honoraires pratiqués avant de vous engager.   

Enfin, prenez en considération la localisation géographique de l’avocat. Dans l’idéal, il exercera non loin de votre entreprise. Cette proximité facilitera vos échanges et la transmission des documents. Un avocat implanté dans votre région sera, par ailleurs, plus au fait des spécificités locales.

Demandez des recommandations à votre entourage professionnel

Pour dénicher le meilleur défenseur de vos intérêts, rien ne vaut le bouche-à-oreille. N’hésitez pas à solliciter l’avis de votre réseau professionnel. Certains de vos associés, amis entrepreneurs ou membres de votre famille ont peut-être déjà eu recours aux services d’un avocat en droit des faillites par le passé. Leurs retours d’expérience vous permettront de vous forger une première opinion.

Cependant, chaque procédure de faillite comporte son lot de spécificités. Ce qui a fonctionné pour une autre entreprise ne constituera pas forcément la solution idéale dans votre cas. Mais les recommandations de vos proches vous orienteront dans la bonne direction.  

Si l’on vous suggère le nom d’un avocat, renseignez-vous sur la qualité de ses prestations. Votre interlocuteur s’est-il senti épaulé et conseillé judicieusement tout au long de la procédure ? Son défenseur était-il disponible et à l’écoute ? Lui a-t-il expliqué le déroulé des étapes de manière limpide ? A-t-il su l’aiguiller face à des choix cornéliens ? Avec le recul, que changerait-il ?  

Au fil de vos échanges, vous identifierez les compétences clés à rechercher chez votre futur avocat. En plus de son expertise technique, il devra faire preuve de pédagogie, de réactivité et d’empathie. 

Étudiez les différentes spécialités des avocats en faillite

Tous les avocats en droit des faillites ne se valent pas. Leurs domaines de prédilection varient en fonction de leur parcours et des dossiers traités. Avant de vous décider, penchez-vous sur ces différentes spécialités pour déterminer laquelle correspondra le mieux à votre situation.

Vous avez accumulé un passif important et envisagez la liquidation de votre société ? Dans ce cas, un avocat rompu au dépôt de bilan et aux procédures du Chapitre 7 constituera votre meilleur allié. Sa mission consistera à organiser la vente de vos actifs pour apurer vos dettes.

Si vous espérez poursuivre votre activité malgré vos difficultés, orientez-vous plutôt vers un spécialiste du Chapitre 11. Il vous assistera pour restructurer votre entreprise et renégocier vos dettes auprès de vos créanciers. Cette procédure s’adresse en priorité aux sociétés de taille importante.

Les TPE et PME en proie à une baisse d’activité opteront davantage pour le Chapitre 13. Cette procédure leur permet d’étaler le remboursement de leur passif sur plusieurs années, tout en conservant la gestion de leurs actifs. Votre avocat vous aidera à élaborer un plan de remboursement sur mesure, qu’il soumettra ensuite au Tribunal des faillites pour approbation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *